Examen des programmes

L’Examen des programmes autochtones s’est déroulé en deux phases

Entre juin 2017 et mars 2019, l’Institut national des pêches autochtones a examiné les programmes de Pêches et Océans Canada qui appuient la participation des Autochtones dans la gestion concertée des ressources aquatiques, des océans et de l’habitat, ainsi que leur participation aux activités de pêche commerciale et d’aquaculture.

Il s’agit des programmes suivants :

Nous avons également permis aux participants admissibles de contribuer à l’élaboration d’une nouvelle Initiative des pêches commerciales intégrées du Nord qui répondrait à leurs besoins et à leurs aspirations en matière de pêches commerciales et d’aquaculture.

L’examen des programmes autochtones était un examen technique sur la vocation et l’évolution de chaque programme, afin de cerner ce qui doit être changé ou amélioré et d’optimiser les retombées pour les peuples et les communautés autochtones dans tout le Canada.

Pour commencer, nous avons procédé à l’examen des évaluations, des audits, des propositions et des pratiques internes à Pêches et Océans Canada, ainsi que des rapports externes en lien avec les programmes. Nous nous sommes également penchés sur d’autres programmes du gouvernement fédéral dont les objectifs ou les programmes sont interreliés. Nous appelons cette partie des travaux l’« examen documentaire ».

À la lumière de cet examen documentaire, nous avons répertorié certains thèmes et enjeux communs à la gestion des pêches et des ressources aquatiques et en avons discuté. Nous avons également discuté avec les responsables nationaux et régionaux de Pêches et Océans Canada chargés de l’administration de ces programmes.

 

Et puis, nous avons communiqué avec vous pour recueillir vos commentaires

Nous l’avons fait de différentes manières. Premièrement, nous avons préparé une série de documents de travail comprenant des questions auxquelles nous aimerions que vous preniez le temps de répondre. Chaque document comprend une description du programme examiné, ainsi qu’un résumé des constatations de l’examen documentaire, les résultats de nos discussions et la rétroaction des représentants du Ministère. Un autre document distinct présente les enjeux d’obtention de financement et des solutions à envisager par les entreprises de pêche commerciale autochtones. Ces documents sont publiés sur ce site Web et seront remis aux groupes et communautés autochtones par l’intermédiaire de nos organismes et ceux du gouvernement, et d’autres partenaires.

Deuxièmement, nous avons eu des rencontres en personne avec les communautés et les groupes autochtones dans le cadre d’ateliers propres à un programme ou de séances de mobilisation. Ces rencontres ont eu lieu partout au Canada, y compris dans le Nord.

Troisièmement, nous avons gardé de multiples canaux de communication ouverts à l’intention des peuples, des communautés et des groupes autochtones, afin qu’ils sachent que leurs points de vue sont les bienvenus, qu’ils puissent poser des questions et faire de l’Institut un partenaire dans l’orientation future de leurs programmes sur les pêches et les océans. Ces canaux comprennent les médias sociaux (Facebook et Twitter), le courrier électronique, le téléphone, et la poste.

 

 

Votre avis contribue à orienter la mise en œuvre de l’Examen des programmes autochtones

Nous remercions les participants aux programmes et les dirigeants communautaires pour tout le temps et les efforts qu’ils ont consacrés à cet examen afin de l’enrichir et pour orienter nos conclusions. Vos points de vue sur la façon dont ces programmes doivent changer ont façonné les recommandations formulées dans nos rapports qui expliquent comment le Ministère devrait s’y prendre pour améliorer ses programmes et accélérer le succès. Les mesures comprennent les suivantes :

  • prendre des mesures pratiques pour rendre l’administration des programmes plus efficace
  • attiser un changement de culture dans toutes les régions et tous les secteurs en abordant le renouvellement des programmes sous l’angle de la vérité et de la réconciliation – et l’objectif à long terme d’une relation équilibrée entre le gouvernement du Canada et les Nations autochtones
  • concilier la gestion des ressources en reconnaissant la capacité de cogestion des peuples autochtones ainsi que leur compétence et leur autorité sur les ressources territoriales

Nous apprécions également la relation de collaboration qui s’est intensifiée avec Pêches et Océans Canada au cours de cet examen.

Les peuples autochtones sont des partenaires à part entière du Canada dans la gestion et l’exploitation des pêches, de l’aquaculture, des océans, des habitats et des ressources aquatiques. Il est important que les peuples, communautés, groupes et organisations autochtones saisissent toutes les occasions de déterminer la voie à suivre pour les programmes qui concernent les Premières Nations, les Inuit et les Métis.

 


Il s’agit ici de l’une de ces occasions – et il y en aura d’autres 

Nous comptons sur votre soutien continu et votre participation à notre travail à mesure que la mise en œuvre de l’Examen des programmes autochtones se poursuit et que le Ministère termine sa transition de l’examen des programmes au renouvellement des programmes.

Les membres du conseil de l’Institut national des pêches autochtones