Mobilisation

Mise en œuvre de l’Examen des programmes autochtones

La mise en œuvre de l’Examen des programmes autochtones peut comprendre des activités de mobilisation particulières. Par exemple, nous avons recommandé que Pêches et Océans Canada maximise la collaboration au sein du Ministère et à l’échelle du gouvernement fédéral afin de favoriser la croissance, la diversification et la formation des entreprises autochtones de pêche commerciale et de renforcer les services et l’expertise d’autres groupes autochtones de gestion des ressources aquatiques et océaniques. Ces recommandations étaient liées à des mesures précises :

  • aider les entreprises de pêche commerciale à accéder à des fonds des programmes de financement de l’aquaculture et d’autres entreprises ou du développement économique, comme le Fonds des pêches de l’Atlantique ou le Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de Colombie-Britannique qui a été annoncé récemment
  • sensibiliser les groupes à l’habitat, à la restauration, aux océans, aux espèces en péril, aux connaissances scientifiques et aux autres programmes de financement pertinents sur le plan technique, dont ceux de la Garde côtière canadienne

Comme on peut le voir sur notre site Web oceansautochtones.ca, l’Institut a récemment demandé à des groupes de gestion des ressources aquatiques et océaniques et à des collectivités autochtones d’évaluer leurs capacités techniques en vue de participer à la planification spatiale marine, et leurs besoins techniques. Cela aidera le Ministère à élaborer des programmes de financement pour les océans afin de répondre aux besoins techniques des bénéficiaires autochtones.

Présentations, ateliers et séances plénières sur l’Examen des programmes autochtones

L’Institut a tenu un certain nombre d’ateliers partout au Canada entre octobre 2017 et février 2018 pour discuter, avec les participants aux programmes, du Programme autochtone de gestion des ressources aquatiques et océaniques et des Initiatives des pêches commerciales intégrées de l’Atlantique et du Pacifique. Des ateliers semblables liés à la Stratégie relative aux pêches autochtones et au Programme des gardes-pêche autochtones ont ensuite eu lieu entre avril 2018 et janvier 2019.

Ces séances de mobilisation ont été l’occasion d’examiner plus en profondeur les sujets abordés dans les documents de discussion. Après chaque séance, un rapport intitulé « Ce que nous avons entendu » a été publié sur ce site. Nous avons ensuite utilisé tous les commentaires des participants aux ateliers pour préparer nos rapports finaux des phases un et deux.

L’élaboration de l’Initiative des pêches commerciales intégrées du Nord a été une autre activité entreprise par l’Institut pendant l’Examen des programmes autochtones. Afin d’éclairer nos recommandations sur la meilleure façon de concevoir ce nouveau programme, nous avons mobilisé des participants admissibles de tout le Nord canadien, y compris des collectivités et des entreprises autochtones qui s’intéressent à l’aquaculture.

Visitez notre section Documents d’engagement pour voir les présentations et les feuilles de travail utilisées au cours de ces séances, ainsi que les rapports Ce que nous avons entendu. Allez à la section Ressources pour télécharger nos rapports de recommandations.